Le contenu

L’Institut et les territoires

L’économie circulaire doit s’inscrire dans une logique d’optimisation territoriale des flux et des activités. L’Institut réalise un accompagnement stratégique auprès de collectivités territoriales partenaires. L’animation territoriale est un des leviers d’action de l’Institut, et se traduit notamment par le déploiement de synergies inter-entreprises. Elle se décline également par le biais du réseau des plateformes de l’économie circulaire, que l’Institut coordonne, et par la formation des territoires.


Accompagnement stratégique des collectivités territoriales

De nombreuses collectivités territoriales souhaitent s’engager dans la transition vers l’économie circulaire pour améliorer la résilience de leur territoire et coupler leurs objectifs sociaux, économiques et environnementaux. Elles manquent cependant parfois de méthodes et d’outils, pour engager l’ensemble des acteurs dans cette transition. L’accompagnement et la formation des collectivités territoriales sont au cœur des priorités de l’Institut national de l’économie circulaire.

Ainsi, l’Institut peut mener des actions en collaboration avec les collectivités dans le cadre de partenariats bilatéraux.

Métropole du Grand Paris

Pour exemple, la Métropole du Grand Paris a signé une convention pluriannuelle d’objectifs avec l’Institut au printemps dernier. Dans ce cadre, l’Institut accompagne la Métropole sur trois axes :

Grand Paris Circulaire - L’événement métropolitain de l’économie circulaire

1. Formation et sensibilisation : l’Institut organise des formations pour un groupe de  travail d’élus
2. Animation et événementiel :  l’Institut anime deux groupes de travail thématiques, portant sur la commande publique et l’agriculture urbaine. Il apporte son appui à l’organisation du Grand Paris circulaire, colloque annuel dont la première édition s’est déroulée le 5 octobre 2017.
3. Mise en place d’un comité d’experts français et internationaux pour conseiller la métropole sur les thématiques de l’économie circulaire.

Par le biais de ce partenariat, Patrick Ollier, président de la Métropole de Grand Paris, et Xavier Lemoine vice-président délégué à l’Economie circulaire, à l’Economie collaborative et à l’Economie sociale et solidaire, entendent faire de la métropole une référence en matière d’économie circulaire.

 


Développement de synergies inter-entreprises et animation territoriale

L’Institut accompagne les collectivités dans la mise en oeuvre de programmes territoriaux de synergies inter-entreprises qui visent à optimiser les flux de ressources des territoires par la mise en réseau et la coopération des entreprises locales. Ces programmes conduisent notamment à la mise en oeuvre de synergies de substitution (« les déchets des uns deviennent les ressources des autres ») et de mutualisation (partage d’équipements, de capacités foncières, logistiques et humaines, de bonnes pratiques, ou encore d’expertise) entre les entreprises des .

L’Institut a construit son expertise en pilotant le Programme National de Synergies Inter-entreprises, qui est le plus vaste programme d’écologie industrielle et territoriale conduit en France. Innovant tant par sa méthode visant à répondre efficacement aux enjeux des entreprises que par son échelle de mise en œuvre, le programme a permis d’amorcer une dynamique de coopération intersectorielle dans quatre régions françaises en renouvelant les outils et méthodes d’écologie industrielle et territoriale. 

Soutenu par l’ADEME et par les quatre régions participantes (Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Normandie et Nouvelle-Aquitaine), il a d’ores et déjà généré de nombreux gains socio-économiques et environnementaux.

La synthèse du programme ainsi qu’un recueil d’expériences peuvent être consultés ci-dessous :

Recueil « 10 initiatives de synergies inter-entreprises »


Formations des territoires

L’Institut intervient dans les territoires pour dispenser des formations et des séminaires à destination des acteurs locaux sur des thématiques liées à l’économie circulaire :

  • Piliers de l’économie circulaire, stratégies et leviers
  • Commande publique circulaire
  • Synergies interentreprises
  • Bâtiment / Travaux publics et économie circulaire
  • Systèmes agroalimentaires
  • etc.

Il propose également de manière régulière des formations adressées aux différents acteurs de l’économie circulaire (collectivités, citoyens, associations, entreprises, etc.).


Promotion de la commande publique circulaire

L’Institut co-anime un groupe de travail portant sur la commande publique en partenariat avec l’Observatoire des Achats Responsables (ObsAR). Ce groupe de travail vise à intégrer de façon optimale l’économie circulaire dans ce levier économique essentiel au sein des territoires.

Suite à une évolution favorable du cadre réglementaire, les collectivités territoriales ont aujourd’hui l’opportunité de se saisir de ce levier d’action pour influer sur la mise en oeuvre de l’économie circulaire.

Le focus « Vers une commande publique circulaire »  issu des travaux de ce groupe de travail  recense les freins et leviers à la mise en œuvre de la commande publique circulaire, ainsi que des bonnes pratiques en France et en Europe.

Focus « Vers une commande publique circulaire »

Les travaux en cours visent à fournir aux collectivités des guides pratiques recensant les objectifs, critères et indicateurs d’économie circulaire applicables aux différents segments d’achats de la commande publique.


Développement de plateformes de l’économie circulaire

En partenariat avec la CIRIDD, l’Institut anime le réseau international des plateformes de l’économie circulaire, qui vise à rassembler les bonnes pratiques et à mettre en réseau les acteurs de l’économie circulaire. La plateforme nationale economiecirculaire.org, soutenue par l’ADEME et le Ministère de l’Environnement, ainsi que les portails territoriaux genie.ch (Canton de Genève), eclaira.org (Région Auvergne-Rhône-Alpes) et recita.org (Région Nouvelle-Aquitaine), constituent un réseau qui rassemble aujourd’hui plus de 2 200 membres et 350 initiatives.

Les pays, régions et métropoles qui souhaitent développer leur propre plateforme peuvent rejoindre le réseau et bénéficier de l’écosystème et de l’ensemble des contenus déjà existants.