L’économie circulaire dans le plan de relance 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Le plan de relance économique chiffré à 100 milliards d’euros a été annoncé jeudi 3 septembre par le Premier Ministre Jean Castex.

 

 

Ces montants annoncés sont prévus pour 2020, 2021 et 2022, avec l’essentiel des sommes débloquées à partir de l’année prochaine. Différents instruments sont mobilisés :

 

– la troisième loi de finances rectificative pour les moyens engagés en 2020

– le projet de loi de finances pour 2021 et le programme d’investissement d’avenir (PIA4)

– le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021

– des mesures de simplification réglementaires ou législatives.

 

 

30% de ce plan sera consacré à la transition écologique 

 

 

Soit 30 milliards annoncés sur la période 2020-2022. C’est ce que prévoyait l’accord européen sur le plan de relance : 30% des dépenses du budget comme du plan de relance des Etats devaient être directement fléchées pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Mais au-delà de ce montant consacré explicitement au verdissement de l’économie, identifié comme axe majeur pour l’économie circulaire, les deux autres piliers du plan de relance sont également à même d’influer sur cette transition : la compétitivité / relocalisation industrielle, et la cohésion sociale et territoriale.

Pour aller plus loin

S'inscrire à la newsletter

Recevez la newsletter de l'INEC