Focus « Économie circulaire et événementiel »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Suite à la promulgation de la loi AGEC en février 2020, l’INEC publie son focus « Économie circulaire et événementiel : une mutation nécessaire pour secteur », en partenariat avec Le OUAÏ.

 

 

L’INEC s’est associé au OUAÏ, l’événement annuel dédié à la transition écologique et solidaire des métiers de l’événement et de la rencontre. Pour sa 4ème édition en 2020, le OUAÏ a su s’adapter à la crise sanitaire que vit l’ensemble des acteurs de la filière événementielle, en proposant des événements en ligne sous formes d’ateliers, d’interviews vidéo et de formations.

 

 

L’événementiel, un secteur clé pour sensibiliser aux enjeux de l’économie de la ressource

 

 

Le secteur de l’événementiel est plus que jamais concerné par les enjeux de durabilité et de préservation des ressources. Conscients de la nécessité de concilier l’organisation d’événement et l’économie circulaire, les acteurs du secteur doivent se mobiliser davantage afin de mettre en oeuvre les leviers d’action existants.

 

Pendant longtemps, le secteur de l’évènementiel a créé du jetable du fait de sa nature éphémère. Levier de communication important, l’événementiel est paradoxalement une véritable vitrine, un laboratoire des solutions durables. Lieux de rassemblements, les événements sont à la croisée d’une multitude d’acteurs cherchant à renforcer leurs efforts : les organisateurs souhaitant s’engager vers plus de circularité, le public de plus en plus sensible aux enjeux environnementaux et les acteurs privés porteurs de solutions pour préserver les ressources.

 

Les récentes évolutions législatives, telle que la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire promulguée le 10 février 2020, encouragent la responsabilisation du secteur événementiel qui doit faire évoluer son modèle actuel pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui.

 

Pour aller plus loin

S'inscrire à la newsletter

Recevez la newsletter de l'INEC