Focus « Information du consommateur et loi économie circulaire »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Suite à la promulgation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (loi AGEC) en février 2020, l’INEC publie son focus « Information du consommateur : quel changement suite à l’adoption de la loi ».

 

 

On observe une demande de plus en plus forte des consommateurs d’être informés. Toujours plus vigilants au regard de leur santé ainsi que des impacts environnementaux et sociaux de leur consommation, les individus se renseignent de plus en plus sur la provenance de leurs produits, leur composition et celle de leurs emballages, ainsi que sur leurs conditions de fabrication.

 

 

Vers des choix de consommation plus informés et éclairés

 

 

Dans le cadre du développement de cette économie circulaire, l’information du consommateur vise à lui permettre d’opérer des choix plus vertueux des points de vue environnemental et social, et d’adapter ses comportements en conséquence.

 

Cependant, le consommateur informé n’en devient pas nécessairement éclairé face à des informations non traitées et sans clés pour les déchiffrer. Par exemple, face à des données portant sur les dangers de certaines substances utilisées, le consommateur n’en connaît pas pour autant les risques réels engendrés par l’utilisation de ces substances (dépendant notamment du degré et de la fréquence d’exposition). Aussi, il est possible de « noyer » le consommateur avec trop d’information et lui rendre ses choix de consommation très difficiles (exemple : comment choisir entre un produit biologique emballé dans du plastique ayant fait des milliers de kilomètres et un produit issu de l’agriculture conventionnelle produit en France ?).

 

L’accumulation des logos, dont la véracité de certains est décriée, nuit à leur crédibilité et à la confiance dans l’information diffusée. Il est ainsi nécessaire de trouver le bon équilibre entre volonté de transparence et trop-plein d’information.

 

 

L’information du consommateur, un pilier de la loi économie circulaire

 

 

Occupant une place primordiale dans la loi relative à l’économie circulaire, l’information du consommateur y fait même l’objet d’un titre spécifique (Titre II : Information du consommateur). Ainsi, de nombreuses mesures visent au renforcement de l’information au service du choix du consommateur : renforcement de l’obligation générale d’information du consommateur, amélioration de l’information relative à la réparabilité des produits, mais aussi naissance d’une information logicielle, perfectionnement des informations relatives à la santé des consommateurs, etc.

 

Par ailleurs, certaines informations au sein de cette loi visent à responsabiliser le consommateur : sensibilisation sur la pollution liée à sa consommation numérique, clarification de l’information sur les règles de tri… En outre, les législateurs ont décidé de restreindre ou d’interdire la diffusion de certaines informations contraires au développement de l’économie circulaire : « Black Friday », interdictions de publicités incitant à la réduction de la vie des produits, interdictions de mentions trompeuses…

Pour aller plus loin

S'inscrire à la newsletter

Recevez la newsletter de l'INEC