Le contenu

Focus | Économie circulaire et révolution numérique

L’économie circulaire vise à découpler le développement des sociétés humaines de leur impact sur l’environnement, réduisant les prélèvements de ressources naturelles et le rejet de déchets tout en maintenant la qualité de vie des citoyens. Pour cela, elle s’appuie sur un ensemble de pratiques optimisant l’usage des ressources et produits, et préservant au maximum leur valeur : éco-conception, réparation, réusinage, synergies inter-entreprises, recyclage… Elle suppose donc une transformation profonde du modèle linéaire actuel, prélever-produire-consommer-jeter.

Cela implique une dynamique qui devra mobiliser des moyens matériels et financiers, mais aussi humains, organisationnels, créatifs ainsi qu’une mobilisation de tous les secteurs de la société et de tous les domaines d’activités, à une échelle mondiale. Notre société connaît déjà une telle transformation : la révolution numérique.

Au-delà du rôle de mesure, d’optimisation et d’anticipation, le numérique a une force de changement organisationnelle, qui permet de bouleverser nos modèles. Mais le numérique ne résout pas tout, et porte en lui-même des problématiques environnementales.

L’Institut national de l’économie circulaire souhaite mener une réflexion sur les outils et usages numériques qui constituent des leviers ou des accélérateurs pour mettre en œuvre la transition vers l’économie circulaire. Six axes de réflexion ont été identifiés : les plateformes numériques recréant partage et proximité, les technologies de traçabilité(s) et d’optimisations logistique, la technologie blockchain, les enjeux liés au traitement et au partage des données, et les smart-city. Ces thématiques se recoupent, et pourront être complétées par d’autres sujets.

Nous examinerons aussi comment l’économie circulaire peut réduire et maitriser les impacts du numérique, notamment en termes de consommation de matériaux et d’énergie.

 Téléchargez le focus


Article publié le : 6 novembre 2017