Le contenu

Plaidoyer pour l’économie circulaire

Après cinq mois de concertation avec diverses parties prenantes dont l’Institut National de l’économie circulaire, et après la consultation du grand public, le gouvernement a présenté lundi 23 avril sa Feuille de route pour une économie circulaire. Les membres du comité de pilotage – dont font partie le Président et le directeur de l’Institut – étaient invités à Matignon pour sa présentation par le Premier ministre.

L’Institut a travaillé au cours de nombreuses réunions avec l’ensemble de ses adhérents (entreprises, collectivités, associations, universités, personnalités qualifiées, etc.) à toutes les étapes d’élaboration de la feuille de route pour l’économie circulaire.

L’Institut présente ainsi son plaidoyer pour l’Economie circulaire.

Il insiste notamment sur la nécessité d’adopter une approche globale face à la présentation découpée des propositions ministérielles. En effet, l’économie circulaire ne se limite pas à la seule problématique des déchets, mais implique une stratégie globale sur les ressources, prenant en compte les logiques territoriales, et induisant une transformation de l’ensemble de la société pour plus de résilience, d’efficience et de création de richesses.

Par ailleurs, le projet ministériel, fruit d’un exercice ponctuel, doit maintenant s’inscrire dans un travail de durée, pour assurer une continuité et une cohérence dans la transformation des modèles. La définition d’une trajectoire de long terme sur l’utilisation des ressources, avec des points d’étapes ambitieux et atteignables, permettra de viser un découplage absolu entre amélioration du bien-être et impacts environnementaux.

Pour cela, l’Institut a ainsi identifié 9 axes prioritaires d’action à retrouver au lien ci-après :

PLAIDOYER POUR L’ECONOMIE CIRCULAIRE

 


Article publié le : 24 avril 2018