Le contenu

Intervention de l’INEC à la Conférence Ville Durable en Afrique de l’Est

Le service économique régional de Nairobi a organisé le premier évènement dédié au développement urbain durable en Afrique de l’Est, en partenariat avec le Ministère kényan des Transports, des Infrastructures, du Logement et du Développement urbain, Business France, le Ministère de la Transition écologique et solidaire, ONU-Habitat et le Programme des Nations unies pour l’Environnement. Ce sommet réunissait des représentants d’organisations internationales, gouvernements, collectivités et entreprises privés les 9 et 10 juillet à Nairobi.

Autour de tables rondes, conférences et visites, les participants ont pu aborder les thématiques de logement abordable, de qualité de l’air, de réchauffement climatique, mais également d’économie circulaire.

Parmi les diverses interventions, Marina Otto de l’UN environnement a rappelé les objectifs de découpler le développement de la consommation de ressources, décarboner le mix énergétique et détoxifier en faisant évoluer les matières premières utilisées. Parmi les leviers d’action mentionnés : éco-concevoir, par l’aménagement, des villes denses et considérer les déchets comme des ressources en recyclant, réutilisant, et aller vers l’économie circulaire.

Le professeur Davis Mwamfupe, Maire de Dodoma, a souligné l’importance d’évoluer d’un modèle de gouvernement (top-down) à un modèle de gouvernance (bottom-up) pour inclure les besoins et attentes des citoyens dans la définition des politiques publiques urbaines.

L’INEC intervenait lors d’une table ronde sur ce l’économie circulaire réunissant :

  • Keiran Smith, Mr. Green Trading Africa Kenya Ltd
  • Alicia Tsitsikalis, ADEME
  • Laurent Lambs, Antea Group
  • Simon Wathigo, Geocycle Kenya
  • Emmanuelle Moesch, Institut national de l’économie circulaire

Mr. Green Africa propose un modèle de recyclage mobilisant et sécurisant les acteurs informels de collecte des déchets dans des décharges, en leur rachetant le plastique collecté, qui est ensuite transformé dans des usines locales et revendu comme matière première secondaire.

L’ADEME a reprécisé le concept d’économie circulaire, selon son approche des 7 piliers. L’INEC a présenté ses actions auprès de collectivités, notamment de sensibilisation et formation, d’appui au développement des stratégies, de promotion de l’économie circulaire auprès de différents publics.

 

Retrouvez le programme complet :

https://www.eastafrican-cities.com/

 


Article publié le : 26 juillet 2018