Le contenu

La France en déficit … écologique !  

Si la France a réussi à passer sous la barre des 3% de déficit public, le pays a également affaire à un déficit en termes de ressources naturelles qui continue de se creuser…

Dès demain, la France vit à crédit du reste du monde, selon un rapport de WWF France réalisé avec Global Footprint Network. Cette affirmation découle d’un constat : si le monde entier vivait comme les Français, dès le 5 mai 2018 nous aurions déjà consommé l’ensemble des ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an. Ainsi, nous aurions besoin de 2,9 planètes Terre par an pour subvenir à nos besoins.

Source : Rapport Planète Vivante 2016, WWF

Une prise de conscience collective s’opère sur la rareté des des ressources naturelles de notre planète. Face à un système de production et de consommation linéaire, il est nécessaire d’opérer la transition vers l’économie circulaire.

L’économie circulaire recentre notre modèle de développement sur la rareté des ressouces pour les préserver par un usage plus efficient. Ce modèle implique la mise en place de nouveaux modes de conception, de production et de consommation plus sobres et efficaces (éco-conception, écologie industrielle et territoriale, économie de fonctionnalité, etc.), et à considérer les déchets comme des ressources.

Une feuille de route pour l’économie circulaire a été présentée par le Premier Ministre lundi 23 avril, au terme de 5 mois intenses de concertation.

François-Michel Lambert, Président de l’Institut National de l’Economie Circulaire déclare : « Cette feuille de route doit être perçue comme la première pierre d’un projet à construire à long terme. Ce sujet doit s’inscrire au cœur du débat public afin de concrétiser une réelle transformation du modèle actuel et nécessite un secrétariat d’Etat à l’Economie Circulaire rattaché au Premier Ministre »


Article publié le : 4 mai 2018