Le contenu

La newsletter de mars 2018 | L’édito de François-Michel Lambert

Chers membres de l’Institut National de l’Économie Circulaire,

Cette première newsletter est un nouvel outil pour renforcer la démarche collective d’appropriation d’une économie circulaire ambitieuse.

L’Institut National de l’Économie Circulaire vient de fêter ses 5 ans. Cette structure représentative des entreprises, des collectivités et territoires, des parties prenantes associatives d’enseignements et de recherches, devient le fer de lance d’une vision forte pour une économie circulaire créatrice de nouvelles opportunités économiques, de réponses aux enjeux environnementaux, de progrès social.

Cette économie circulaire, nous la portons au niveau de l’Europe où l’Institut est la structure représentative française au sein de  la plateforme des parties prenantes de l’économie circulaire à la commission européenne, l’une des 20 au niveau européen.

L’un des enjeux majeurs qui est devant nous est de réussir à ce que l’Europe porte une même ambition qu’en France, celle affirmée successivement par les gouvernements depuis 2013, portée par le Président Macron comme il le rappelait en avril 2016 en tant que ministre : « Pour nos entreprises, je suis profondément convaincu que l’économie circulaire est un élément très fort de notre compétitivité sous toutes ses composantes. »

En quelques chiffres : notre modèle  génère 5 tonnes de déchets par an et par européen, mais surtout notre modèle gaspille les ressources mobilisées. Ainsi,  chaque européen a hérité de 340 tonnes de matière extraite depuis 1900 pour le servir aujourd’hui. Mais quelles richesses produisons-nous avec tant de matière ? Ne pouvons-nous pas en produire plus ? C’est bien le sens de notre vision : passer du siècle de la productivité travail à celui de la productivité ressource. La France et notre Institut sont leaders dans cette vision, par les travaux de réflexion que nous menons pour accompagner cette transformation de notre société.

Faisons-en une chance pour les entreprises et les territoires, faisons-en une force au niveau Européen.

 

En espérant avoir le plaisir de vous retrouver lors de notre Assemblée Générale du 16 mai prochain.

Bien circulairement vôtre,

 

François-Michel Lambert

Président de l’Institut National de l’Économie Circulaire


Article publié le : 29 mars 2018