L’INEC à la rencontre des ressourceries du Grand Paris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
À travers deux reportages photo réalisés pour la plateforme économie circulaire de la Métropole du Grand Paris, grandpariscirculaire.org, l’INEC est parti à la découverte de deux ressourceries dont l’objectif est de donner une seconde vie aux objets. 

 

 

 

La ressourcerie 2 mains – à Aulnay-sous-bois

 

 

 

C’est à Aulnay-sous-bois il y a douze ans que la première ressourcerie de Seine Saint Denis a vu le jour. La ressourcerie 2 mains, financée en partie par les communes du territoire leur offre un service de collecte puis de commercialisation à bas coût pour des objets qui auparavant encombraient les déchetteries.

 

 

Chaque jour, ce sont environ 30 messages et appels que gère le standard pour des demandes de collecte par les particuliers. Bien que l’apport volontaire soit possible sur le site tous les matins, la ressourcerie propose un service de collecte à domicile. Les trois camions de la structure font ainsi huit tournées par jour.

 

 

Une fois sur place, tout est trié, nettoyé et revalorisé. La ressourcerie porte l’accent sur la traçabilité des produits qui transit en son sein. Tout est suivi via un logiciel (GDR) afin de pouvoir rendre compte à chaque commune des quantités de déchets évités. Après la pesée, les objets sont répartis entre les huit ateliers que compte la ressourcerie : jouets, textiles, livres, vélo, culture, DEEE, vaisselle et mobilier. A cela s’ajoute le très récent atelier de couture qui développe des activités d’upcycling.

 

 

Le travail de tri, nettoyage et mise en valeur est assuré par la trentaine de salariés en insertion qui œuvrent tous les jours dans le local de l’association. Chacun bénéficie d’un contrat de 26 heures sur une durée comprise entre 6 mois et 2 ans. Ils ont tous en commun d’être éloignés de l’emploi ou d’avoir connu des périodes de chômage de longue durée.

 

 

La ressourcerie 2 mains offre ainsi un emploi à ses salariés mais aussi un accompagnement afin d’assurer leur insertion sur le marché du travail. L’accompagnement est dispensé par l’équipe permanente de l’association composée d’une directrice, d’un conseiller en insertion professionnel  qui participe  à définir un projet professionnel avec chaque employé, d’un pôle sensibilisation et communication et de trois encadrants techniques œuvrant dans les divers activités de la ressourcerie. Pour gérer la ressourcerie, les équipes sont aussi aidées d’une dizaine de bénévoles qui donnent de leur temps dans des domaines variés (aide administrative, réparation de vélo etc).

 

 

Le défi actuel de la ressourcerie est de développer une communication accrue pour favoriser les ventes sur l’ensemble du territoire. Pour favoriser l’accessibilité, des opérations de ressourceries éphémères ont été mises en place ponctuellement notamment sur l’ensemble du territoire. Cette démarche a reçu un très bon accueil et la ressourcerie envisage de la renouveler.

 

 

 

 

 

 

 

Ressourcerie éphémère – Grand Paris Grand Est

 

 

 

Cette année la Maison de l’Habitat (MHAB) de Grand Paris Grand Est a renouvelé son projet de Ressourcerie éphémère à Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Cette initiative existe depuis plusieurs années, mais c’est la première fois qu’elle est organisée sur les deux communes simultanément.  Cette année, une ressourcerie a donc été organisée aux Bois du Temple à Clichy-sous-Bois, et aux Bosquets à Montfermeil.

 

 

Sur chacun des quartiers, trois collectes ont été organisées : vêtements, meubles vaisselle, jouets. Tous ces objets ont été récupérés puis triés et ont permis d’ouvrir deux boutiques solidaires temporaires par la suite.

 

 

En parallèle des collectes se tenaient des ateliers gratuits de sensibilisation au réemploi ainsi qu’à la réduction des déchets : autoréparation de vélos, transformation des déchets en œuvres d’arts, réparation de baskets, sensibilisation au tri des déchets, fabrication de produits cosmétiques, fabrication d’objets en chutes de bois.

 

 

L’objectif de ces ateliers était d’aborder le remploi dans toutes ses facettes. Tous les partenaires de ces ateliers sont des structures impliquées dans le développement de l’économie circulaire, n’hésitez pas à les découvrir : 360 degrés sud, l’association les pinces à linge, le SIETREM, les Compagnons Bâtisseurs Ile de France, SoliCycle, Déchets d’arts.

 

 

Créée en 2011 la Maison de l’Habitat (MHAB) s’inscrit au cœur du projet de rénovation urbaine et d’amélioration du cadre de vie des habitants des deux villes. Elle est un lieu d’accueil, d’orientation et d’accompagnement des Clichois et des Montfermeillois.

 

 

L’objectif futur de la Maison de l’Habitat est de voir se développer une ressourcerie permanente sur le territoire de Grand Paris Grand Est, à l’image de la Ressourcerie 2 Mains, située à Aulnay-sous-Bois, qui accompagne la MHAB sur les ressourceries éphémères chaque année.

Pour aller plus loin

SE CONNECTER

Accès membre

S'inscrire à la newsletter